• Une enquête de l’ADEME sur les travaux de rénovation énergétique

    Une enquête de l’ADEME sur les travaux de rénovation énergétique

    TREMI – Enquête de l’ADEME sur l’efficience énergétique

    La dernière enquête de l’ADEME sur les travaux de rénovation énergétique affiche des résultats très intéressants. Les français apparaissent soucieux d’améliorer les performances de leurs équipements. Mais il reste beaucoup de travail pour répondre collectivement aux enjeux environnementaux.

    Enquête de l'ADEME - Travaux rénovation

    Cette opération de l’ADEME est une enquête sur les Travaux de Rénovation Énergétique des Maisons Individuelles (TREMI). Elle doit recenser les informations permettant d’effectuer un constat sur l’efficacité et la diffusion des dispositifs des politiques nationales et locales pour encourager la rénovation énergétique des logements. Cette première publication se base sur les travaux effectués entre 2014 et 2016.

    ICYNENE Lapolla vous propose un petit aperçu des éléments qui concernent l’isolation thermique. Voici donc les 3 informations principales à retenir de cette enquête de l’ADEME.

    1. Le confort comme récompense, des dépenses en moins

    La recherche de confort est la motivation principale des particuliers qui engagent des travaux de maîtrise de l’énergie. Même si l’élément déclencheur est souvent plus terre-à-terre, par exemple le remplacement d’un système défectueux.

    La bonne nouvelle, c’est que les résultats sont satisfaisants pour plus de 8 français sur 10 interrogés pour cette enquête de l’ADEME. Et 6 personnes sur 10 déclarent constater une baisse de leurs dépenses en énergie pour leur logement.

    2. Toitures et murs en tête des supports isolés avec les ouvertures

    Comme s’en félicite l’enquête de l’ADEME, « les ménages privilégient l’isolation du bâti au changement de chauffage. Fenêtres, toitures et isolation des murs représentent ainsi le trio de tête de travaux. Cette logique est la bonne pour gagner en efficacité énergétique« . Pour mémoire, les toits (dont les combles) et les murs représentent ensemble près de la moitié des déperditions de chaleur dans une maison individuelle non isolée.

    À noter cependant des lacunes concernant la ventilation. La qualité de l’air dans les logements dépend pourtant pour beaucoup du renouvellement régulier de l’air. Une ventilation performante agit également sur le confort de vie intérieur.

    3. Il faut continuer à soutenir les travaux de rénovation énergétique

    Cette enquête de l’ADEME montre fort heureusement que la prise de conscience se généralise. Mais l’enquête TREMI souligne aussi que la rénovation énergétique des maisons individuelles est loin d’être achevée. D’ailleurs, 3 français interrogés sur 4 estiment avoir encore des travaux de maîtrise d’énergie à réaliser.

    Pour cela, il est conseillé de faire appel à des professionnels. C’est le cas pour à peine plus de 60% des travaux de rénovation énergétique selon l’enquête TREMI. Un résultat qui aurait tout intérêt à s’inverser puisque plus de 9 personnes sur 10 déclarent que l’entreprise professionnelle mandatée « a géré correctement les travaux, qui se sont bien déroulés« .

    L’enquête de l’ADEME souligne également un manque ressenti par les ménages dans l’accompagnement et l’information. Principal besoin exprimé : une assistance pour tout ce qui concerne les aides financières.

     

    Enquête de l’ADEME – voir le document en ligne (PDF)