ecole

Sur les rives de la baie d’Hudson, au grand nord de l’Ontario, au Canada, la communauté indigène d’Attawapiskat voit enfin s’ériger une nouvelle école après plus d’une décennie d’apprentissage des élèves dans des bâtiments temporaires. Ce projet colossal a nécessité environ 90 kits de mousse isolante rigide Icynene à cellules fermées.

La communauté d’Attawapiskat vit sur les rives distantes du Nord de l’Ontario une région où la température en janvier approche les -30 °C. Sans route d’accès, on peut joindre cette communauté uniquement par avion ou par bateau en été. La communauté a récemment fait l’objet de la couverture des médias canadiens en raison des problèmes sociaux affligeant cette population isolée d’environ 2000 personnes. Le gouvernement du Canada ainsi que le gouvernement local ont investi massivement dans les infrastructures, dont la construction d’une nouvelle école.

Le projet

En 2000, les élèves ont été forcés d’abandonner leur école en raison de craintes concernant la contamination du sol. Les élèves ont été relocalisés dans des salles de classe temporaires jusqu’à la construction de cette nouvelle école qui se devait d’être parfaitement isolée pour répondre aux conditions climatiques très rudes.
En février 2012, le gouvernement canadien a octroyé le contrat du début des travaux de construction pour fournir à tous les élèves un espace agréable d’apprentissage et aux enseignants un espace d’enseignement et d’inspiration.

Surmonter les difficultés d’accès et les conditions climatiques

L’applicateur Icynene Penta Protective Coatings, a gagné l’appel d’offre lui permettant d’isoler la structure de l’immense édifice avec de la mousse à cellules fermées.
La mousse Icynene à cellules fermées possède une excellente résistance thermique et peut bloquer le déplacement de l’humidité et la pénétration de l’eau dans l’enveloppe du bâtiment.
On ne peut accéder à cette région que par avion ou par bateau durant les moins d’été, tandis qu’une route de glace permet aux camions de s’y rendre pendant la saison hivernale. L’équipe de Penta Protective Coatings a réussi à acheminer par la route de glace l’équipement de projection pendant l’hiver 2013. Les 90 kits de produit nécessaire ont été envoyés par bateau. Une fois le matériel de projection en place, l’applicateur a isolé par l’extérieur le grand gymnase pendant l’été, mais a dû attendre jusqu’en septembre 2013 que la toiture soit prête à recevoir l’isolant.

Autres projets

Voici un aperçu rapide de nos derniers projets