Les agents gonflants de la mousse de polyuréthane sont un vecteur important d’optimisation pour une isolation thermique toujours plus écoresponsable. Les gaz hydrofluorocarbures (HFC) seront remplacés par des gaz hydrofluoro-oléfines ou HFO à l’horizon 2023. Une bonne nouvelle pour l’environnement.

Isolation thermique & HFO : un bienfait pour l'environnement

D'ici 2023, les agents gonflants HFC de la mousse de polyuréthane seront remplacés par des agents gonflants HFO. Cette formulation aride ne doit pas masquer l'objectif de cette excellente nouvelle pour l'environnement : la réduction des impacts sur l'effet de serre et la couche d'ozone. Le but fixé est même de réduire à néant ces impacts. Acteur majeur de l'isolation thermique par projection de mousse de polyuréthane, isOlat FRANCE* est en première ligne pour promouvoir cette optimisation écoresponsable.

Les isolants en polyuréthane projeté sont constitués à plus de 95% de cellules enfermant des gaz ou agents gonflants. Ces derniers contribuent grandement aux performances thermiques et mécaniques de ces isolants. Aujourd'hui, le contexte réglementaire implique une évolution des agents gonflants contenus dans les isolants en polyuréthane projeté. Ainsi, les hydrofluorocarbures (HFC) utilisés actuellement devront être remplacés au plus tard d'ici 2023 par des gaz hydrofluoro-oléfines (HFO) pour réduire l'impact sur l'effet de serre.

L'avènement programmé des HFO est une étape supplémentaire dans l'évolution des agents gonflants pour la mousse de polyuréthane projeté. Ce sera la 4e génération d'agents gonflants. À chaque changement, ce sont les effets sur la couche d'ozone et sur l'effet de serre qui sont visés :

  • 1995 - passage de la 1re à la 2e génération : diminution de l'impact sur l'effet de serre (-92 %)
  • 2004 - passage de la 2e à la 3e génération : suppression de l'impact sur la couche d'ozone mais en faisant remonter légèrement celui sur l'effet de serre
  • Aujourd'hui - l'évolution vers la 4e génération vise la quasi suppression de l'impact sur l'effet de serre tout en maintenant celui sur la couche d'ozone à 0.

L'isolation thermique par projection de mousse de polyuréthane expansé est la solution la plus écoresponsable dans le comparatif des isolants disponibles sur le marché. Ce n'est pas une raison pour s'en tenir à l'existant sans recherche d'amélioration pour isoler les sols et les murs d'un bâti en supprimant les ponts thermiques par projection de mousse de polyuréthane.

Voilà pourquoi isOlat FRANCE travaille main dans la main avec COVESTRO, spécialiste des matériaux de haute performance, anciennement Bayer. Nous visons l'amélioration de la formulation des mousses de polyuréthane projeté pour répondre aux évolutions réglementaires et appliquer les optimisations de Recherche & Développement. isOlat FRANCE et COVESTRO ont d'ores et déjà engagé des travaux de recherche sur les futures mousses de polyuréthane à base HFO.

* isOlat FRANCE est une société du groupe ICYNENE LAPOLLA