Un isolant est avant tout jugé sur sa capacité à limiter les échanges thermiques. Il empêche ainsi les transferts de chaleur entre l’extérieur et l’intérieur d’un bâtiment ou entre deux pièces. Des isolants comme les mousses polyuréthane ICYNENE permettent également de supprimer les ponts thermiques. Et c’est un atout essentiel.

La suppression des ponts thermiques : une priorité pour bien isoler

La réglementation thermique 2012 est la référence actuelle pour l'isolation de bâtiments en construction. Elle fixe notamment des niveaux de performances pour les déperditions énergétiques. La RT 2012 met donc l'accent sur le traitement des ponts thermiques. C'est-à-dire ?

Les ponts thermiques sont des failles dans l'enveloppe isolante du bâtiment résidentiel ou tertiaire. Ils peuvent être assimilés à des "trous" qui laissent le froid rentrer à l'intérieur du bâti en hiver et le frais en sortit en été. Les problèmes apparaissent en général au niveau des jonctions entre les parois (entre un mur et le sol par exemple). Les isolants en plaques ou en rouleaux peuvent également causer l'apparition de ponts thermiques. Du fait des jonctions entre les plaques ou lés tout d'abord, si la pose n'est pas rigoureuse également mais aussi parce que ces procédés ne permettent pas d'isoler efficacement les angles ou les recoins peu accessibles.

Avec les mousses isolantes du réseau ICYNENE, supprimer les ponts thermiques est une promesse tenue à tous les coups. Nos produits apportent une étanchéité à l'air parfaite quelle que soit l'application : isolation des murs, des sols ou des combles, etc. L'isolant projeté sur le support connaît une expansion immédiate, offrant ainsi une isolation globale continue.

Quels sont les dégâts causés par les ponts thermiques ?

Le principal dommage dû à un pont thermique est le gaspillage énergétique. Un logement mal isolé laissera rentrer le froid à l'intérieur du bâtiment en hiver. Les occupants auront donc tendance à augmenter le chauffage (ou le nombre de pulls à porter) pour préserver leur confort de vie. Les sensations désagréables de murs et de sols froids qui s'installent font partie des symptômes clairs d'une mauvaise étanchéité à l'air.

En période de chaleur, au contraire, les ponts thermiques laissent le frais intérieur passer à l'extérieur. C'est alors la climatisation qui est sur-sollicitée et vivre à l'intérieur du bâtiment peut vite devenir intenable.

Supprimer les ponts thermiques permet aussi d'éviter les principaux problèmes d'humidité. Si une paroi n'est pas étanche à l'air, la différence de température entre l'intérieur du bâtiment et l'extérieur (ou un local non chauffé) participe à l'apparition de condensation. Prisonnière de la paroi murale par exemple, la vapeur d'eau favorise l'apparition de moisissures.

  • Le bâtiment se détériore à mesure que l'humidité se propage.
  • Les occupants vivent dans un air de moins en moins sain, propice au développement d'allergies pour certaines personnes fragiles.
  • Des odeurs nauséabondes s'installent durablement.

Une isolation performante pour supprimer les ponts thermiques

ICYNENE propose des solutions complémentaires pour supprimer les ponts thermiques tout en luttant contre l'humidité dans le neuf comme en rénovation. Nos équipes ont à leur disposition des mousses isolantes capables de réguler l'humidité en laissant passer la vapeur d'eau. D'autres références de notre gamme sont complètement étanches à l'air et à la vapeur d'eau. Dans les deux cas et selon les recommandations de l'ADEME, une ventilation des locaux est indispensable pour assurer le renouvellement de l'air intérieur.

Trop souvent négligée, une bonne ventilation de l'habitat est pourtant essentielle pour vivre dans une maison saine. Elle apporte de l'air neuf, évacue les odeurs et les polluants, élimine les excès d'humidité et fournit aux appareils à combustion l'oxygène dont ils ont besoin. ADEME - L'air intérieur du logement