L’amélioration de l’isolation d’un appartement en location est un projet de rénovation énergétique. Contrairement à ce que beaucoup pensent, un locataire peut être le maître d’ouvrage de ce type de réalisation. En effet, le statut d’occupant est pris en compte. Il n’est donc pas indispensable d’être le propriétaire pour accéder à des aides financières.

Rénover l'isolation d'un appartement en location

Les pouvoirs publics se sont peu à peu emparés de la consommation énergétique des logements en France. Les règles mises en place sont de plus en plus exigeantes avec le temps. Le principal texte de référence est la RT Existant pour les projets de rénovation énergétique. Différentes recommandations sont à suivre selon la nature et l'importance des travaux d'isolation engagés.

Le législateur ne se concentre pas uniquement sur les règlements et les niveaux de performance à atteindre. Afin d'inciter notamment les locataires d'appartements à rénover leur isolation, un dispositif complet d'aides financières a été créé et étoffé au fil des années. Ces financements sont accessibles aux propriétaires des logements individuels ou collectifs ainsi qu'aux locataires d'appartements et de maisons.

Les aides financières auxquelles les locataires peuvent prétendre

Toutes les aides financières disponibles ne sont pas accessibles aux locataires d'un appartement à isoler. Cependant, il en existe suffisamment pour convaincre les futurs maîtres d'ouvrage de rénover leur logement. Voici quelques-unes de ces aides dont certaines sont cumulables.

  • Crédit d'impôt pour la transition énergétique : le CITE est une réduction d'impôt de 30% sans conditions de ressources. Il s'applique lorsque les travaux de rénovation énergétique apportent une amélioration au moins égale aux seuils fixés par l'article 18 bis de l'annexe IV au CGI.
  • Certificats d'économies d'énergie : les primes CEE sont en fait les aides apportées par les fournisseurs d'énergie. Rendu obligatoire et contraignant par le législateur, ce dispositif est tout à fait indiqué pour l'isolation d'un appartement en location.
  • TVA à taux réduit 5,5% : le taux de TVA à 5,5% pour une rénovation de l'isolation dans les logements est pris en compte sur les factures des travaux. Les interventions concernées sont les mêmes que pour le CITE.

Isoler son appartement = faire des économies

La deuxième motivation pour rénover l'isolation de son logement concerne les économies générées. C'est une opportunité importante de valoriser les isolants efficaces comme les mousses ICYNENE.

Payant les factures liées aux dépenses énergétiques, les locataires sont sensibilisés aux bénéfices d'une isolation thermique performante. Les avantages sont ainsi perceptibles au niveau financier puisque les besoins en chauffage, eau chaude sanitaire ou pour la climatisation baissent. Avec une amélioration importante du bien-être et du confort de vie intérieur.

  • Les températures sont plus homogènes.
  • Plus de sensations désagréables de sols et de murs froids
  • Les courants d'air disparaissent également grâce à la suppression des ponts thermiques.

Faire appel à un professionnel pour l'isolation d'un appartement en location

Il faut confier ses travaux à un pro pour être sûr que l'isolation d'un appartement en location soit conforme aux standards exigés. Son apport est bénéfique dès les premiers temps. En effet, échanger avec les locataires et visiter l'appartement à isoler permet aux équipes ICYNENE de préconiser la meilleure solution.

Les objectifs fixés par l'étude thermique seront atteints également grâce à la qualité professionnelle de la mise en oeuvre. De plus, collaborer avec un expert qui possède la certification RGE est obligatoire pour bénéficier des certaines aides au financement.