Si vous avez récemment fait réaliser des travaux de rénovation énergétique dans votre logement, vous pouvez bénéficier du CITE. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique s’applique notamment pour l’isolation thermique en mousse polyuréthane.

Impôts 2018 - Travaux de rénovation énergétique et crédit d'impôt

Jeudi 17 mai. C'est limite fixée par l'administration pour le dépôt de votre déclaration d'impôts 2018 sous format papier. Une prolongation est prévue pour les déclarations en ligne. Selon votre département de résidence, le délai est rallongé au 22 mai voire jusqu'au 5 juin. Ce qui est commun à l'ensemble du territoire par contre, c'est que des travaux de rénovation de l'isolation permettent de bénéficier du CITE.

Quel est le montant du CITE ?

Le crédit d'impôt pour la transition énergétique est une déduction de 30% du montant des travaux investis. Si le total éligible est de 10 000 €, vous déduisez alors 3 000 € de votre imposition. Il faut toutefois préciser que le CITE est plafonné : 8 000 € pour une personne célibataire, 16 000 € pour un couple à imposition commune. Chaque personne à charge relève également le plafond de 400 €.

Pour calculer le montant des travaux qui est éligible au CITE, le législateur prend en compte le prix d'achat des équipements et matériaux indiqués sur la facture du prestataire. Un projet d'isolation thermique permet aussi d'inclure le coût de la main-d'oeuvre. Lorsque vous faites appel à ICYNENE, les dépenses Isolant (mousse polyuréthane) + Application (par un isoleur) sont donc prises en compte.

Important : le CITE ne peut être appliqué qu'une fois les travaux de rénovation de l'isolation terminés et payés. Si vous venez d'accepter un devis ou si seul un acompte a été payé lors de votre déclaration de revenus 2018, vous ne pouvez pas prétendre au CITE. Il faudra attendre l'année prochaine !

Qui peut bénéficier du CITE ?

Tous les contribuables occupant le logement concerné peuvent bénéficier du CITE : propriétaires et locataires. Aucune condition de ressources n'est fixée. Les copropriétés ont aussi accès au crédit d'impôt sur la transition énergétique si les travaux concernent les parties communes.

Les travaux d'isolation doivent impérativement avoir été réalisés par un professionnel Reconnu Garant de l'Environnement. Le label RGE permet en effet de certifier une démarche professionnelle de qualité et responsable.