MaPrimeRénov’ est la plus récente des aides pour la rénovation énergétique. Sa simplicité et ses critères d’attribution doivent encourager massivement les ménages à rénover leur logement.

MaPrimeRénov' - Prime pour la rénovation énergétique

Le secteur résidentiel est responsable de plus de 15% des émissions de gaz à effet de serre en France. Inciter les ménages à optimiser l'efficacité énergétique de leur logement est donc un sujet essentiel pour les pouvoirs publics pour tenir leurs engagements européens. Introduite en janvier 2020, MaPrimeRénov' vise avant tout à faciliter les procédures et à clarifier le dispositif des aides financières.

Le principe de MaPrimeRénov'

Comme son nom l'indique, MaPrimeRénov' est une prime. Elle subventionne les travaux de rénovation énergétique selon certains critères d'éligibilité.

  • Audit énergétique
  • Isolation thermique : rampants de toiture, murs, etc.
  • Installation d'une chaudière gaz THPE
  • Ventilation
  • ...

La prime est plafonnée à 20 000€ sur 5 ans pour un même logement. Vous pouvez toutefois cumuler MaPrimeRénov' avec certaines autres aides. C'est le cas par exemple pour les primes CEE, l'Éco-PTZ, les aides des collectivités locales, etc. Le montant cumulé ne doit pas dépasser 100% de la dépense éligible.

Disponible sur le site officiel de MaPrimeRénov', la liste des travaux éligibles comprend ainsi plusieurs opérations concernant l'isolation des bâtiments. Les interventions des équipes ICYNENE vous permettent donc de bénéficier de cette prime pour la rénovation énergétique.

Qui peut bénéficier de MaPrimeRénov' ?

À son lancement en 2020, MaPrimeRénov' s'adressait exclusivement aux propriétaires occupants ayant des revenus modestes et très modestes. Elle devait intégrer un an après les ménages à revenus intermédiaires, les propriétaires bailleurs et les syndics de copropriété. Et exclure les ménages à plus hauts revenus.

La crise sanitaire du Covid-19 a bouleversé le programme initial. Pour relancer l'économie française, le gouvernement a modifié en septembre 2020 plusieurs contraintes d'accessibilité à MaPrimeRénov'.

À partir de 2021, le niveau de ressource ne sera plus pris en compte. Tous les propriétaires (occupants ou bailleurs) et les copropriétés auront désormais accès à la prime pour rénover les bâtiments. Cependant, le bâtiment concerné doit toujours être construit depuis plus de 2 ans.

Conditions d'accès à MaPrimeRénov'

L'Agence nationale de l'habitat est chargée de gérer et de distribuer les subventions. Cela s'explique notamment parce que MaPrimeRénov' est le résultat de la fusion entre deux aides antérieures :

  • le Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE)
  • l'aide Habiter Mieux agilité de l'Anah

Dans les faits, le requérant doit tout d'abord créer un compte sur le site MaPrimeRénov'. Il dépose ensuite sa demande en ligne en fournissant les informations nécessaires sur ses revenus, son logement et les travaux prévus. Il transmet aussi les devis des entreprises qui vont les réaliser. Ces entreprises doivent d'ailleurs impérativement être labellisées Reconnu Garant de l'Environnement.

L'Anah étudie alors le dossier du demandeur et lui notifie s'il est accepté ou non. Le délai normal annoncé est de 15 jours pour obtenir une réponse.

Ce dernier peut engager les travaux dès le dépôt de son dossier ou attendre de connaître le montant du financement. Mais il ne faut pas démarrer les travaux avant d'avoir reçu le mail de l'Anah accusant réception de la demande.

Une fois les travaux réalisés, il transmet la facture via le site MaPrimeRénov' ainsi que les éléments justificatifs demandés. La prime est versée quelques jours après.