Bien que ce ne soit pas obligatoire, le réseau ICYNENE LAPOLLA s’investit plus que jamais dans une démarche globale de certification de ses produits isolants. Toutes les mousses isolantes de notre gamme ne sont pas encore certifiées mais le processus est engagé.

Certification des isolants

3 choses à savoir sur la certification des isolants

  1. La certification est un facteur décisif de confiance. L'organisme certificateur réalise en toute indépendance des contrôles pour valider les performances de la mousse isolante ICYNENE. L'organisme délivre alors un certificat sur lequel figure la liste des caractéristiques certifiées et des applicateurs compétents reconnus.
  2. Démarche volontaire, la certification valorise la performance (qualité, sécurité, durabilité…) et la conformité à un ensemble d'exigences décrites dans les référentiels de certification. Ceux-ci précisent les spécifications techniques à respecter et les modalités de contrôle.
  3. Pour les produits d'isolation, il existe deux marques de certification. L'ACERMI pour les produits manufacturés et QB (Qualité pour le bâtiment) pour les produits mis en œuvre in situ comme le polyuréthane projeté.

Processus de certification d'un isolant

Pour qu'un isolant bénéficie de la certification ACERMI ou QB, il doit passer un certain nombre d'étapes avec succès.

  • Audits sur chantiers, laboratoires d'essais et usines de fabrication par un auditeur missionné par l'organisme de certification. Celui-ci prélève à l'occasion des audits chantier des échantillons de produits pour vérification ultérieure au laboratoire du CSTB.
  • Identification du produit par le laboratoire du CSTB qui détermine les principales caractéristiques des échantillons prélevés par l'auditeur : épaisseur, masse volumique, etc.
  • Essais de caractérisation. La résistance thermique du produit est également mesurée à l'aide d'un appareil très précis appelé lambdamètre. Les échantillons de la mousse polyuréthane ICYNENE sont soumis à des conditions réelles et extrêmes pour tester leurs réactions et leurs capacités thermiques.
  • Essais mécaniques : l'isolant subit des manipulations intenses de compression ou de traction, notamment. Parfois, la sollicitation de l'isolant s'étale sur une durée de plusieurs mois. Le but est d'estimer la tenue et la dégradation potentielle du produit sur le long terme car un isolant qui se déforme perd une bonne partie de ses capacités d'isolation thermique et mécaniques.
  • Pour aller plus loin, des tests peuvent aussi être réalisés sur la résistance aux transferts de vapeur d'eau, la stabilité dimensionnelle, etc.

Obtention de la certification

À l'issue des différents tests pratiqués, un rapport d'essai est alors rédigé. Il centralise les résultats des opérations réalisées. Ce rapport est ensuite transmis au responsable de la certification. Celui-ci peut ainsi comparer les résultats avec les valeurs annoncées. Sur la base des conclusions des audits et des essais, l'organisme de certification prend enfin la décision de certifier ou pas le produit après consultation d'un comité de certification.

Contrôle de la qualité des mousses isolantes certifiées

Le processus de certification n'est pas une fin en soi. Il engage notre réseau durant toute la durée de vie du produit, en fait tant qu'il est commercialisé. Partout en France, tous les jours et sur chaque projet dans le neuf comme en rénovation, les équipes ICYNENE LAPOLLA doivent respecter des protocoles précis pour que ses mousses isolantes puissent conserver leur certification.

Chaque applicateur, sur chaque chantier, effectue des mesures de contrôle. L'organisme certificateur opère également des prélèvements pour essais ultérieurs sur les isolants certifiés. Cela renforce la confiance des maîtres d'œuvre et des maîtres d'ouvrage envers les mousses écoresponsables ICYNENE.

  • Contrôle continu réalisé par ICYNENE LAPOLLA. Notre réseau s'engage ainsi à ce que la mousse isolante concernée soit conforme aux valeurs établies lors du processus de certification.
  • Audits et essais externes plusieurs fois par an réalisés par l'ACERMI ou le CSTB