Oui. En fonction des travaux d'isolation à faire et de la situation du donneur d'ordre, plusieurs financements sont accessibles et cumulables. Par contre, le montant de chaque aide financière ne s'additionne pas forcément avec les autres.

Par exemple, le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) donne droit à 30% de réduction. Mais son calcul n'est pas basé sur le total des dépenses engagées pour les travaux d'efficacité énergétique. Le crédit de 30% sur l'imposition s'applique à la somme investie moins les subventions perçues par ailleurs.